Coup de cœur : Le Stirwen <3

Quand on commence un blog sur des restaurants, on ne sait pas toujours comment choisir ses articles. Bien sur il y a les restos coup de cœur où l’on rêve de retourner, mais à priori ce n’est pas spécialement ceux où l’on va souvent, il y a les restos qu’on fréquente régulièrement de part leur localisation et chouette rapport qualité prix, il y a les restos qui nous marquent – ceux que je découvre à l’étranger pour ne pas oublier d’y retourner si je revisite le coin,…
Au final, je me rends compte que pour l’instant, j’ai très peu parlé de mes grands coups de cœur, ces restos où lorsqu’on les évoque on est quasi sur de provoquer un sourire sur mon visage. C’est le moment de pallier à ceci, je vous propose deux articles coup de cœur à venir.

Il y a quelques années, Mr Meerkat se met en quête de m’emmener dans un restaurant haut de gamme que je ne connais pas, mais vu qu’il s’y prend un chouia à la bourre, la plupart de ceux dont il a entendu parlé sont pleins. Plein de ressources, le voilà donc à la recherche sur le grand N’internet de la perle rare afin de ne pas me décevoir vu qu’il m’avait déjà annoncé la couleur de la soirée. Voilà comment il dénicha ce qui depuis ces années reste un de mes endroits préférés de Bruxelles.

Je ne comprends pas pourquoi, à l’inverse de beaucoup de lieux dans la même gamme de prix il a toujours été facile pour nous d’y réserver dernière minute mais ce n’est surement pas moi qui vais m’en plaindre. Il faut dire que l’on peut y recevoir quelques couverts et que le fait d’avoir une salle à l’étage aide bien.

En soi, le restaurant est très classique, un haut lieu bourgeois tel qu’on peut l’imaginer avec des tons sobres, feutrés, où rien ne dépasse, le genre de lieux où on ne s’imagine pas débarquer en jeans pull à capuche. Je fais partie de ces gens qui vivent l’instant présent différemment en fonction de comment je m’y suis préparée et j’aime donc me parer de beaux atours lorsque je sais que je vais déguster des mets fins, mais si comme moi ca vous arrive d’y aller à l’improviste, pas de souci pour vous présenter en tenue décontractée vous y serez tout aussi bien accueilli. Et cela, je l’apprécie aussi! Ici on est reçu comme des princes, que l’on soit habillé comme un manant ou un bourgeois.

Ce n’est pas facile de parler d’un coup de cœur, on a peur de ne pas trouver les mots qui rendront hommage au lieu, que le ton sonne faux si on est trop élogieux ou au contraire que l’on soit trop creux.  Et si d’autres étaient déçus car on aurait aidé à placer les attentes trop hauts? Mais il est vrai que le Stirwen fait partie de ceux où la qualité est quotidiennement au rendez-vous ce qui fait qu’à priori je ne peux imaginer que l’on soit déçu pour autant qu’on ait l’habitude mettre ce type de budget dans une soirée gastro, car c’est bien de cela qu’il s’agit. Une soirée où je conseille le menu à 80€ hors boissons.

Finalement au fur et à mesure des années, j’ai goûté un certains nombres de leurs mets, ce qui me conforte dans le fait qu’il s’agisse d’un grand restaurant, si bien sur j’ai eu des préférences sur certaines compositions par rapport à d’autres, je ne me souviens pas avoir mangé du bout des lèvres un plat, ni même refilé la majorité d’une assiette à une autre personne de la tablée. Et à l’exception des crevettes grises que j’ai toujours évité (je n’aime VRAIMENT pas cela), même les plats contenant des ingrédients qui à priori m’inspirent du rejet, m’ont convaincus sur place soit en les trouvant agréable sans plus soit carrément en les trouvant intéressant ou d’une qualité supérieure.

Il n’est pas rare de me surprendre surfer sur leur site internet afin de connaitre leurs ingrédients phares du moment , ce qui me permet de me mettre en jambe avant d’y aller, de me donner l’eau à la bouche ou simplement de découvrir de nouveaux composants de cuisine jusqu’ici inconnus pour moi comme par exemple La grouse d’Ecosse, un oiseau sauvage ne pouvant être cultivé , un gibier qu’il me tarde de goûter.

Revenons en à nos moutons, lors de notre dernière visite inopinée, Mr Beard, Mr Meerkat et moi-même avons eu le plaisir de déguster une myriade de délices.

Après de chouettes mises en bouche, on attaque les choses sérieuses. N’ayant pas très faim, je me suis contentée d’entrée plat là où les hommes attaquaient un menu 4 services (60€), et tous nous étions ravis de notre choix. Il faut avouer que c’est difficile de regretter des huitres chaudes gratinées au sabayon au champagne…L’iode se mariait avec merveille au côté plus gras du sabayon,un vrai délice.

Pendant ce temps, les hommes dégustaient un saumon à la fois tendre et charnu, si je me souviens bien au pamplemousse et fenouil.

Ce que j’aime aussi au Stirwen c’est que le plat évolue devant vous, comme cette entrée au bar des hommes, qui arrive sans sauce et est déjà belle en soi, mais change radicalement de look lorsque le serveur vient y ajouter la sauce.

La suite nous ravit aussi puisque leurs ris de veau sont toujours une tuerie. Doré à souhait, accompagnés de champignon, que peut-on rêver de mieux?

Les desserts sont généralement un des points forts du Stirwen, même si je dois avouer ne pas être la bonne personne pour comparer, n’étant généralement pas fan de délices sucrés je compare peu. Je trouve par contre intéressant qu’ils osent régulièrement des associations différentes, lors de notre visite précédente le dessert était à la Rochefort 10 par exemple. Ici, les garçons goutaient plutôt une déclinaison autour du chocolat, somme toute classique mais où les saveurs de cacao explosaient en bouche, quel plaisir.

IMG_8558

Sur cette note sucrée, je vous souhaite une excellente journée, et espère sincèrement vous avoir donné envie de vous déplacer place Jourdan pour aller découvrir ce super coup de cœur qu’est le Stirwen.

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s