Dynamo bar: portrait d’un passionné

No automatic alt text available.

A deux semaines de son week-end Serbe je ne résiste pas à vous dresser le portrait d’un barman  pas tout à fait comme les autres.

Pour lui, la craftbeer ce n’est pas une tendance, c’est une passion. Ce brusseleir épicurien a lâché son job à la city pour créer le bar de ses rêves dans sa ville d’origine : Bruxelles.

Lui, c’est Greg, le patron du Dynamo Bar. Son bar, c’est sa vie.
dynamo

Avenant : passionnés de craft beer ou néophyte, tout le monde est le bienvenu au Dynamo. Et il n’est pas avare de conseil, il aura toujours une bière à vous faire découvrir qui correspondra à vos goûts.

Connecté: vous pouvez toujours savoir en avance ce qu’il y aura à la carte, il suffit de regarder sur Untappd. Sans surprise, on retrouve du wifi sur place, à vous les nouveaux badges.

Didactique : vous êtes brasseurs amateurs? N’hésitez pas à rejoindre une des homebrewing nights, l’occasion de suivre une petite conférence ou de discuter entre amateurs afin d’améliorer votre précieux jus. Vous ne brassez pas? Il y a régulièrement d’autres évènements: que ce soit l’accord chocolat bière ou encore découvrir la différence entre cask & kegs, bref tout est fait pour que vous découvriez de nouvelles facettes de la bière.

Fun: en plus d’être un lieu agréable, le dynamo co-organise régulièrement des jeux, des bières et plus qu’une fois. L’occasion de venir profiter de la ludothèque du bar ou encore celle du DJUF. Vous êtes plutôt jeux vidéos? La Nes est déjà sur place.

Généreux : les bières sont à un prix abordable, le but ici n’est pas de devenir riche mais de partager cet amour de la qualité. De plus, la carte est large et variée avec ses 17 pompes à bières et son stock de bouteilles. N’ayez crainte, si vos copains n’aiment pas la bière du vin et du jus sont disponibles 😉

No automatic alt text available.

International : la scène belge de la craftbeer commence à se secouer et à proposer des bières intéressantes mais se contenter de la Belgique serait dommage. Vous voulez découvrir ce que les portugais de Dois Corvos ou Mean Sardine, les anglais de Beavertown ou Weird Beard Brew, les espagnols de LaPirata , les estoniens Pühaste,  brassent? Vous êtes au bon endroit. Il y a d’ailleurs régulièrement des Tap take over organisés, entendez des moments où la majorité des pompes sont consacrées à une brasserie.
Image may contain: 1 person, textImage may contain: text

 

 

 

Jeune :  trentenaire il soufflera d’ici quelques semaines la première bougie de son bar
House of Cards netflix birthday happy birthday house of cards GIF

Sélectif : seules les bonnes bières auront leur place au dynamo. Mais vu qu’il en faut pour tous les goûts, il n’hésitera pas à vous faire tester votre découverte avant de vous la servir.

Zytologue : il peut vous parler de milles et uns détails sur la bière, passer du temps du temps avec lui, c’est toujours l’occasion d’apprendre de nouvelles choses.

 

Cela vous donne soif? Le dynamo est ouvert du mercredi au dimanche. 

Santé!

 

 

 

 

Publicités

Hops & Dreams : le bar à hipsters de Séville

hops&dreams

Ceux qui connaissent Miss chansons ne seront pas surpris, elle aime les céréales et les jeux de mots lyriques, alors quant à Séville on nous a parlé de Hops & Dreams, il n’a pas fallu beaucoup nous pousser pour qu’on se déplace découvrir l’endroit.

Arrivées après minuit, nous n’avons pas pu déguster leurs tapas, par contre, la bière coulait toujours à flots.

Ce bar de hipsters a beaucoup pour plaire: de nombreuses pompes aux goûts variés, des barmaids capables de parler des nuances de leurs bières et de recommander sur base de nos goûts, une ambiance musicale rock sympa, bref: nous étions bien tombées.

Par contre, niveau insonorisation, on peut repasser. Le lieu est assez petit et résonne bien, alors quand le niveau d’ébriété des autres consommateurs augmente il est plutôt conseillé de ne rien avoir contre les décibels.

Les Sévillans adorent emmener leurs enfants partout, et ce n’est pas moi qui les contredirais sur le principe. Ici, comme à beaucoup d’endroits, ils ont choisi de laisser les poussettes et les nourrissons à l’extérieur du bar afin que les ptits loups puissent dormir au calme, et on les comprends. Le lieu accepte les enfants en bas âge mais je le déconseille vu le bruit et le peu d’espace pour se déplacer.

On retiendra les choix malicieux de bières: comme l’Extra Horny de La Quince Brewery ou l’Imparable du Basqueland Brewing Project.

In fine, l’heure tardive couplée à nos voisins avinés eu raison de notre découverte, passée la deuxième bière, on quitta le lieu. J’en garde le souvenir d’un bar sympa, qui vaut le détour mais qui ne sera pas un de mes incontournables.

 

Santé,

FF

 

Photo sortie de la page Facebook d’Hops&Dreams