A l’ombre de la ville: la découverte aigre douce

La curiosité attisée par le post de Belge une fois, j’avais moi aussi envie de me faire un avis sur le magique A l’ombre de la ville.

C’est une découverte tout en nuances que j’ai vécue dimanche soir, alternant les côtés franchement sympas et quelques petites déconvenues.

Le resto se situe non loin de la porte de Namur à Bruxelles dans une petite ruelle où l’on découvre une table discrètement placée près de la devanture. Le logo est superbe et représentatif du côté délibérément romantique.

L’ambiance, le cadre, la déco est franchement un des plus de ce resto et si je devais y associer un seul mot ce serait POÉTIQUE.  On entre dans une maison tout en longueur dans une première pièce, ancienne épicerie qui en conserve le charme avec ses paniers à fruits et légumes.  Par contre, je me demande toujours pourquoi ceux-ci ne sont pas en lien avec les plats à la carte.  Et on traverse celle-ci pour retrouver une table au fond dans un décor bleu turquoise qui me ravit vu qu’il s’agit de mes couleurs préférées. C’est sur, je suis dans l’humeur idéale pour déguster entre amies.

Image may contain: people sitting, table and indoor(1)

Et la vue sur la terrasse me fait déjà envisager d’y revenir au printemps…(2)

Image may contain: plant, table and indoor

Après quelques minutes, la serveuse tout sourire, nous propose l’apéro: ici pas de carte, c’est donc à l’aveugle que l’on choisit entre un Cava aromatisé à l’hibiscus/violette/pastèque ou un Martini Rosato ou un Gin tonic.
J’opte pour le Gin et je suis à nouveau visuellement ravie: le verre est très généreux, la soirée va vite décoller. Dommage quand même que la serveuse n’ait aucune idée du gin choisi et que le goût de celui-ci soit largement noyé dans le sirop d’hibiscus. J’ai quand même fini par diluer mon verre à l’eau pétillante… Mais peut-être est-ce lié au fait que je ne suis pas très sucrée.

Une tasse de thé en porcelaine est un support de mise en bouche intéressante pour nous servir une bon petit velouté de potiron. Dommage que celui-ci soit si petit.

D’autant plus dommage qu’il nous a fallu une heure pour recevoir la carte, ce qui me fait quand même tiquer à partir du moment où les horaires de réservation sont imposés (3 tranches possibles) et où donc j’imagine qu’ils sont rodés. Évidemment, c’est un dimanche soir, ils ont peut-être eu une dure semaine mais j’avais faim…

En entrée, c’est la poêlée de champignons des bois et œuf de caille qui a retenu mon attention. Très bon, simple, mais une sauce subtile qui sait nous donner envie de racler allégrement tout le plat avec le pain. IMG_6461 (2)

Pendant ce temps, Miss cheerful se lance sur les crustacés et reçoit une très jolie saint jacques. Si j’ai bien compris, c’était bon mais avec un goût de trop peu, pas l’idéal donc mais sympa.

IMG_6462 (2)

Au niveau des boissons, une formule que je trouve assez cool: tous les vins sont au même prix (mais que je ne connais pas avant de découvrir la note), et sont disponibles au verre ou à la bouteille de quoi faire quelques chouettes découvertes. On nous propose ici le choix entre 2 rouges un espagnol et un italien. Si je suis conquise par la formule, ce n’est pas spécialement le cas par les vins, ils sont corrects mais pas spécialement à mon goût.

Au niveau des plats, nous choisissons toutes les trois une voie différente, la première opte pour un risotto que j’ai personnellement trouvé bon mais un peu fade.

IMG_6464 (2) La seconde valide un filet de cerf qui m’a semblé très bien préparé et avec une jolie garniture et on comprend l’utilisation de leur #wealllovevegetables

img_6465.jpg

Personnellement je n’avais pas résisté à lorgner la page facebook avant d’y aller, et en voyant cette photo (3) : Image may contain: flower and food

je ne pouvais que craquer sur ce veau grillé aux girolles, vitelotte et châtaignes.

Malheureusement pour moi, le chef n’avait plus de girolles à disposition, et nous ne l’avons appris qu’une fois l’assiette à table. Vu que j’avais choisi le plat dans ce but, j’étais assez déçue. Notons qu’ils ont décompté 4€ du plat vu le manque de girolles et rajouté une portion de purée vitelotte après. Finalement, mon assiette ne ressemblait pas du tout à la photo Facebook ultra attirante mais elle restait  gourmande et j’aime le fait qu’un chef puisse utiliser sa créativité du jour.

IMG_6466 (2)

On ne nous a pas proposé de dessert, dommage nous avions encore un petit creux, probablement un mix entre les discussions entre copines, le vin et l’attente.

Arrive la note et je dois avouer qu’en sortant, nous la trouvions toutes les trois un peu salée. En la revoyant à tête reposée, 170€ pour 3 inclus apéro, entrée plat et 2,5 verre de vin par personne, n’est pas spécialement excessif. Un chouette MERCI personnalisé sur la note m’a quand même fait plaisir. Une fois de plus un point aigre doux donc.

Pour résumer je dirais donc qu’il s’agit d’un cadre vraiment poétique et différent qui vaut le détour, d’une cuisine intéressante. L’expérience ne m’a pas complètement convaincu mais si on m’y invitait je serai prête à laisser une autre chance car j’ai vraiment eu l’impression d’un potentiel supérieur et qu’il ne s’agissait pas de leur meilleure journée.

Et vous, qu’en avez-vous pensé?

Bonne journée,

WM

Crédits : 

Photos 1 / 2/ 3 ambiance et décor issues de la  page facebook du restaurant

Photo by Clélia Mathieu Photography