#Concours: Le Genco, l’italien du Sablon

Hé, bonjour vous,

Vous l’aviez peut-être vu il y a quelques temps j’avais organisé un concours-rencontre, et la gagnante Lindsay vht avait choisi de goûter le Palo Alto Gin & Food. Mais la vie est ainsi faite qu’il faut des fois adapter le plan de départ, c’est comme cela que du Gin&Food nous sommes arrivées chez Genco.

Je ne sais pas ce qu’il en était pour Lindsay, mais autant vous le dire tout de suite, personnellement j’ai passé un excellent moment, et cela m’a donné envie de faire des concours plus souvent. Les intéressés, intéressées, n’hésitez pas à suivre les annonces Facebook, ca se passe ici.

Comment sommes-nous passées de Palo Alto au Genco? C’est assez simple, combiner nos agendas était en soi un premier défi, mais une fois le moment fixé, nous avons compris que le premier n’était pas ouvert le samedi midi, le second par contre l’était.

Plusieurs personnes m’avaient recommandées ce restaurant, me vantant un resto typique italien sans tomber dans le classique pizza/pâtes. On m’en avait dit qu’il s’agissait plutôt d’un resto simple mais ++.
En résumé, je suis assez d’accord avec ce constat mais j’aimerai le nuancer.

Quand je pense Italie, en général je pense aliments savoureux, plats simples mais fins, je pense en vrac aubergine, mozzarella, stracciatella, truffes, scarmoza, salciccia, artichauts, Saltimbocca,…. Et pas de doute, ici tout était présent. On était peut-être pas dans l’Italie dite classique (entendez pizza/pâtes) mais on était bien dans les ingrédients et plats signatures de l’Italie.

Quand je pense Italie, je pense aussi à bon rapport qualité prix, les italiens ont l’art de créer des plats ultra goutus mais qui par leur simplicité permettent des prix abordables, et si une bonne partie des restos italien que je connais pourraient rivaliser avec les français, ils n’ont pas tendance à rechercher le prix de la nouvelle cuisine.
Ici, c’est différent.  Bien sur, il y a la localisation qui joue, être au Sablon à proximité de Marcolini implique surement des loyers élevés, probablement une clientèle qui a les moyens et qui a envie de mettre du budget dans ses repas, c’est peut-être « select » vu le petit nombre de couverts et un samedi midi, il y a du personnel en salle…. Mais quand même, j’ai vraiment eu l’impression qu’on me servait des ingrédients de premier choix, mais j’aurai aimé payer 20% de moins comme on peut l’avoir dans d’autres italiens de la capitale.

Enfin, quand je pense Italie, je pense chaleureux, et si je n’ai absolument rien à redire sur le service, chaleureux n’est pas le mot qui me vient à l’esprit pour les décrire, mais là c’est vraiment juste une impression fugace.

Dans un décor, carrelage, portes, bois, (j’avoue, j’ai pas tout compris), vous trouverez en plus d’une carte correcte, un tableau de suggestions. La carte est à des prix raisonnables, les suggestions sont plus « volontaristes ».

Alors, cette nourriture?

Ce qui est sympa, c’est que d’emblée on reçoit une mise en bouche, et comme je ne fais pas trop souvent de lentilles,  ca fait plaisir. Après comme on se disait Lindsay & moi, elles sont bonnes, mais c’est surtout qu’elles sont bien présentées, à la maison sur une simple assiette, tout de suite cela susciterait moins d’enthousiasme.

genco1

Lindsay et moi avons craqué en entrée pour la stracciatella aux truffes, et il faut dire qu’elle était non seulement bien fraiche, simplement mais délicatement aromatisée, et qu’ils ne sont pas avares en carpaccio de truffes au dessus. Allez, je chipote vraiment mais pour vous dire le fond de ma pensée, j’ai déjà gouté des champignons avec un gout plus marqué. Ceci dit, perso j’ai  vraiment adoré. Et je pense que ma compagne de dégustation a aussi apprécié son premier fromage filé , son remplissage de Burrata.
Je ne sais pas si cela valait 24,5€ mais j’ai vraiment envie de déjà en remanger.genco2

Pour le plat de résistance, nous avons divergé toutes les deux, là où j’optais pour un traditionnel piccata, ben oui aux cèpes et truffe noire, je ne pouvais pas résister. Je vous ai déjà dit que j’étais fan de champignons? :D. Verdict? Miam! Miam! Miam! Des légumes croquants cuits exactement comme je les aime, et une portion généreuse qui plus est, des carottes aux mange-tout en passant par le brocoli, c’est très sympa.
Une sauce généreuse et gourmande, j’aurai bien léché l’assiette, des cèpes fondants et ca faisait longtemps que je n’en avais plus mangé de pareil.  La viande était bonne, mais j’avoue qu’elle était tellement noyée sous cette superbe sauce que je peux confirmer que j’aimais la texture mais beaucoup moins quel goût elle avait.  Par contre, vu la qualité générale, je n’ai pas vraiment de doute sur le fait qu’elle devait être bonne.

genco 3

Parallèlement, Lindsay se lançait à gouter les gnocchis. C’est drôle des gnocchis qui ne sont pas en petite boule, non? Enfin, toujours est-il que Miss parlait beaucoup moins pendant cette partie du repas, j’en déduis qu’elle a du trouver cela bon.

genco 4

Et pour clôturer, un immanquable tiramisu

genco 5

Dus voilà, quelques heures pour rencontrer une super lectrice (et même recevoir un charmant cadeau), discuter à bâtons rompus, manger extrêmement bien, apprendre de nouveaux conseils photos (vous ne trouvez pas qu’il y en a de plus belles que d’habitude? Merci Lindsay), ca donne envie de recommencer!

Et le genco dans tout ca? Un sympathique resto à la nourriture de qualité, au service sans souci, pas bon marché mais bon peut-on le blâmer en étant au sablon?  L’endroit est cosy, intimiste donc plutôt à faire en amoureux, ou en très petit groupe d’amis (je n’irais pas à plus de 4).
Niveau timing, on a mangé en 2 heures pour mise en bouche, entrée, plat, dessert, peut-être un peu long pour un lunch avec des collègues, mais ils savaient aussi qu’on était samedi et puis c’est la contrepartie de repas frais 🙂

Buon appetito!

 

Publicités

L’Anti Pasto : une cuisine simple et savoureuse

C’est quand même sympa de pouvoir manger de temps en temps une cuisine simple et sans prise de tête. Et à ce niveau là, la cuisine italienne offre de très chouettes compromis dans les restos milieu de gamme.

Aujourd’hui, j’aimerai vous parler de l’Anti Pasto. Un restaurant italien simple et savoureux à Zellik.
On y trouve une large gamme de pâtes entre 12€ et 17,5€ dont 5 sortes sont végétariennes.

Aujourd’hui, nous avons craqué sur de simples carbos et il faut avouer qu’elles sont très sympas. La pâte est goûtue, ferme. La garniture simple mais bien équilibrée et pas trop grasse pour un carbo à la belge.carbo2Pour y avoir déjà goûté quelques autres plats de pâtes, je n’ai aucun scrupule à vous recommander les spaghettis Bruschetta (tomates cerises, roquette, parmesan, huile d’olive) ou les cannellonis ricotta épinards (à éviter si vous avez tendance à piquer du nez après un repas consistant).

Leur carte des pizzas, cuites au feu de bois, séduira les amateurs du genre et vous pourrez revenir une trentaine de fois afin de toutes les gouter.

Évidemment, on trouve les traditionnels plats de viande ou de poisson. Comme par exemple, l’escalope de veau Saltimbocca à la romaine. A nouveau on retrouve un plat équilibré et une portion généreuse en goût.

saltimbocca

Selon le marché, le chef ajoute aussi à la carte une série de suggestion. Typiquement, on retrouve régulièrement à cette saison des cèpes frais ou autre espadon.

C’est sympa en amoureux pour l’ambiance un peu feutrée ou en petit groupe d’amis mais les grands groupes risqueront de s’y sentir à l’étroit.  Pas de souci non plus pour un business lunch, les serveurs sont discrets et il est possible de demander à table à l’écart.

Un regret? Ne pas y avoir encore goûté la carte des vins. Si vous avez eu cette occasion, n’hésitez pas à partager votre point de vue.

Bon appetito